juillet 15, 2024

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Violence inouïe à tsoundzou au pont de Kwalé

Samedi soir, une attaque d’une extrême violence a eu lieu sur la route de Tsoundzou à Mamoudzou. Après avoir agressé le conducteur d’un scooter, des criminels s’en sont pris à la voiture qui la suivait en la fracassant à coups de barres de fer. Ils ont essayé de sortir les deux passagers, deux jeunes hommes, de la voiture en les tabassant. Craignant pour leur vie, un des deux jeunes hommes a demandé de l’aide aux bouenis qui étaient en train de vendre leurs salades juste à côté. Elles n’ont pas bougé. Il a couru en titubant, le visage en sang, jusque chez lui à Passamainty. Des habitants l’ont mis à l’abri et appelé les pompiers. Le deuxième passager, qui s’est enfui dans le sens opposé, a quant à lui trouvé de l’aide à Tsoundzou 2 où il est monté dans une voiture pour essayer de retrouver son cousin. Pendant que les deux jeunes prenaient la fuite, les criminels ont mis le feu à la voiture et s’en sont pris à celles qui suivaient. Face à l’agression qui se déroulait sur le scooter et la voiture juste devant, le conducteur de la deuxième voiture a essayé de joindre la police. « Mon mari a appelé douze fois le commissariat avant que celui-ci ne réponde, c’est incompréhensible. Ce n’est pas normal », explique l’épouse de ce monsieur.

Ce n’est pas la première fois que des témoins rapportent que les vendeuses de fruits et légumes sur le marché. Selon les forces de l’ordre, ces femmes et les criminels vivent dans les mêmes quartiers et donc se connaissent. C’est une situation qui malheureusement se répète.

Articles associés