octobre 20, 2021

Top pub
Top pub

Les britanniques suspectent les pets de propager le virus de la Covid (un peu d’humour pourtant très sérieux)

Un peu d’humour ne fait jamais de mal… Surtout un dimanche matin.

Le gouvernement britannique a instauré cette semaine des restrictions destinées aux français en raison de la circulation importante du virus Beta à La Réunion et à Mayotte. La décision a d’ailleurs suscité les plus vives réactions de la part du gouvernement français.

 

Mais, cherchant visiblement la petite bête là où elle n’est pas, les choses ne sont pas restées en l’état en grande Bretagne où aujourd’hui, des ministres britanniques craignent que les gaz de flatulence ne soient un vecteur de transmission du coronavirus. L’information a été rapportée par les médias « The Mirror » et « The Telegraph ».

En clair, le gouvernement craint que le Sars Cov-2 ne se propage via les pets.

Ils pensent que si une personne infectée par la Covid-19 évacue des gaz dans un espace clos, comme les toilettes, le virus pourrait circuler à cet endroit.

Il s’agit pourtant d’une voie de transmission « jamais démontrée », mais visiblement, il s’agit d’un sujet de conversation qui intéresse beaucoup au Royaume Uni…

 

Articles associés