janvier 21, 2022

Top pub

Les agressions et autres actes de délinquance se poursuivent en dépit du couvre feu

6h16

delinquance2

Depuis plusieurs semaines, à l’instar du reste de la France, Mayotte est censée être confinée. Le Préfet face à la difficulté pour la population de rester chez elle a décidé un couvre-feu interdisant le soir et la nuit d’être dans la rue. La mesure est pourtant bien claire : tout le monde chez soi pour ne pas propager le virus.

Il semblerait pourtant que les jeunes délinquants n’aient pas parfaitement compris la consigne et recommencent à s’en donner à cœur joie. En début de semaine, ce sont des jeunes qui caillassent une ambulance du SMUR en pleine intervention, hier soir vers 20h30, le rond-point de Passamainty est bloqué par la police car des jeunes jouent au traditionnel jeu du chat et de la souris à renfort de jets de pierres et de gaz lacrymogènes. Hier soir encore à Tsararano, des riverains rapportent que les jeunes ont joué avec les forces de l’ordre en incendiant des poubelles et en envahissant la voie publique. En Petite-Terre, en début de semaine un habitant de Pamandzi a été agressé par une bande de jeunes qui gratuitement visiblement lui a lancé des pierres en proférant des menaces de mort. Ce monsieur, très effrayé ne doit son salut, selon lui, qu’à sa capacité à courir vite. Ce monsieur aura déposé plainte. A découvrir dans France Mayotte Matin

A noter que pendant toute la période du confinement, vous avez la possibilité d’être abonné gratuitement à France Mayotte. Ainsi, vous recevrez le journal tous les matins, du lundi au vendredi, sur votre boîte mail. Il vous suffit d’envoyer un mail à : [email protected] pour en faire la demande.

Articles associés