Top pub
Top pub
Top pub

La ville de Mamoudzou exonère l’occupation de ses espaces publics pour le Ramadan

A l’approche de l’Aïd el Fitr, les chapiteaux bleus et les étals de vêtements fleurissent dans les rues de Mamoudzou.

Dans une optique de soutien à ses acteurs économiques mais aussi face à la perspective d’un Aïd El Fitr qui approche à grande vitesse, la municipalité de Mamoudzou a décidé de mettre en place une mesure exceptionnelle. Celle-ci consiste à l’exonération des redevances d’occupation de certains des espaces publics à titre commercial.

Seront ainsi concernés les espaces suivants : le trottoir du boulevard Halidi Sélémani où l’occupation battait son plein hier matin – mais aussi la place Pratt à Mgombani, la place Montchery boulevard Halidi Sélémani, le parking faisant face à la mosquée de Tsoundzou 1, et toujours à Tsoundzou 1, le marché jouxtant le terrain de foot.

Une mesure en vigueur depuis le 1er mai dernier et jusqu’à la fin du ramadan, laquelle apporte un soutien non négligeable aux commerçants locaux. Et ce au lendemain d’une crise économique non négligeable, dues aux conditions sanitaires que l’on connaît. Mais la ville s’assurera-t-elle que les mesures sanitaires de distanciation seront bien respectées au sein de ces espaces de vente ? C’est là une toute autre question…

Articles associés