octobre 16, 2021

Top pub
Top pub
Top pub

La vaccination va encore monter en puissance sur le département

 

Alors que la couverture vaccinale est jugée insuffisante en Outre-Mer et notamment à Mayotte, de nouveaux efforts sont déployés.

 

“A Mayotte, la campagne de vaccination contre la COVID-19 a débuté le 25 janvier. Les centres de vaccination de l’ARS se sont déplacés dans chaque commune du territoire pour permettre à tous ceux qui le désiraient de se faire vacciner au plus près de leurs lieux de résidence. L’offre de vaccination va augmenter dans les semaines à venir pour permettre à tous les habitants de Mayotte d’être vaccinés” indique l’agence régionale santé à l’heure où deux cas de variant delta ont été détectés sur le département.

Ainsi, depuis hier jeudi 29 juillet 2021, le Centre Hospitalier de Mayotte a mis en place des centres fixes de vaccination ouverts gratuitement à toutes les personnes de plus de 12 ans, patients, soignants et visiteurs.

Ces centres sont ouverts de 7h à 14h sans rendez-vous. Ils sont localisés :

-Au CMR de Dzoumogné
-Au CMR de Kahani
-Au CMR de Mramadoudou
-Au Centre Martial Henry Pamandzi
-Au centre de consultations de Jacaranda

Les agents du CHM peuvent se présenter au service de médecine de travail du CHM, qui assure également cette vaccination aux mêmes horaires.

De plus, afin de garantir une vaccination complète du territoire, les centres de vaccination de l’ARS, en étroite collaboration avec les communes, poursuivent leurs activités en changeant de lieux chaque semaine.

Pour mémoire, la vaccination est gratuite pour toutes les personnes âgées de 12 ans et plus. Seul le vaccin des laboratoires Pfizer, sûr et efficace, est proposé à Mayotte.

Une autorisation parentale et une photocopie de la pièce d’identité du parent signataire (ou tuteur légal) sont nécessaires pour tous les mineurs de plus de 12 ans souhaitant se faire vacciner.

Les adolescents âgés de 12 à 15 ans doivent être accompagnés d’un adulte. Ils doivent également disposer de l’attestation parentale signée par un moins un des parents (ce dernier s’engageant sur l’honneur à ce que le parent co-titulaire de l’autorité parentale ait donné son autorisation).

Les adolescents les plus âgés (de 16 ou 17 ans), ne sont pas dans l’obligation d’être accompagnés. Ils doivent cependant se présenter au centre de vaccination avec une autorisation parentale signée par au moins un des deux parents (ce dernier s’engageant sur l’honneur à ce que le parent co-titulaire de l’autorité parentale ait donné son autorisation).

En cas d’antécédent d’infection COVID, un délai de 2 mois est exigé avant la vaccination. Une copie d’un test PCR ou test antigénique positif est indispensable pour garantir un schéma vaccinal complet avec une seule dose de vaccin.

 

Articles associés