juillet 31, 2021

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Des policiers procèdent à l’accouchement d’une jeune femme en pleine rue et en pleine nuit

Cela arrive plus souvent qu’il n’y paraît à Mayotte, des accouchements en pleine rue, sur un parking, dans un taxi… Les naissances sont tellement nombreuses qu’elles se produisent ainsi parfois de manière incongrue. C’est une nouvelle fois ce qui s’est passé dans la nuit de samedi 17 au dimanche 18 juillet où des policiers du GSP ont dû faire accoucher une femme sur la voie publique au niveau du rond point du collège de Passamainty, alors que les pompiers ne pouvaient se déplacer.

 

Or, comme par magie, parmi l’équipage de policiers se trouvait un formateur secouriste et délégué adjoint Alternative police, ancien pompier volontaire, ainsi qu’un policier adjoint pompier volontaire en activité.

Face à la jeune femme en plein travail, les fonctionnaires vont remarquer qu’elle avait perdu les eaux et que l’accouchement était imminent.

 

Mais les choses ne se sont pas déroulées comme prévu, et le bébé dont la tête sortait est apparu avec le cordon ombilical enroulé autour du coup (lèvres cyanosées et absence de respiration / cris). Ne perdant pas leur sang-froid, ils ont retiré le cordon et pratiqué des compressions thoracique sur le bébé . Après quelques secondes, le bébé  a vomi le liquide amniotique et a poussé ses premiers cris

Le bébé et sa maman finiront au CHM transporté en ambulance privée et sous escorte de agents.

 

“Alternative police félicite l’intervention délicate, courageuse et très professionnelle des collègues qui ont su faire preuve de sang froid et de réactivité. Une vie a été sauvée. Cette intervention pleine d’émotion restera sûrement gravée en eux” se félicite le syndicat de police.

Et il y a de quoi, car une fois encore, les fonctionnaires ont démontré qu’ils sont bien des héros du quotidien.

 

 

 

Articles associés