Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

De belles affaires menées par la BAC et les services de la police nationale

Le 8 décembre dernier, les policiers de la BAC ont été informés par les enquêteurs de la police judiciaire de l’identification et de la recherche aux fins d’audition d’un individu mis en cause dans le cadre d’une affaire de viol aggravé commis il y a quelques mois sur la commune de Mamoudzou.

 

Immédiatement, les “baquistes” se sont mis à sa recherche  et l’ont localisé dans le quartier de Kaweni. Présenté devant un officier de police judiciaire, placé sous le régime de la garde à vue, il a ainsi été entendu alors sur les faits de viol et confondu.

 

Le lendemain, les fonctionnaires de la BAC Jour ont localisé un individu particulièrement dangereux, recherché depuis plusieurs mois et identifié dans des procédures diligentées par la police judiciaire de Mayotte, et ce, notamment dans des affaires de vols aggravés et de violences aggravées.

Cet individu, en fuite car se sachant recherché , toujours sur ses gardes et porteur en permanence d’un couteau, changeait quasi quotidiennement de lieu de vie afin de ne pas être interpellé. Il commençait également à fédérer d’autres délinquants autour de lui.

 

Suite à sa localisation, la BAC a alors mis en place un dispositif de surveillance et d’interpellation qui a conduit à son interpellation le 10 décembre au matin en compagnie d’un complice. Egalement présenté aux enquêteurs, placé sous le régime de la garde à vue, il a reconnu les faits reprochés.

A l’issue de ces deux procédures diligentées, les deux individus ont été déférés devant un magistrat et immédiatement placés en détention provisoire au centre pénitentiaire de Majicavo.

 

Articles associés