octobre 19, 2021

Top pub
Top pub

Avec la pénurie mondiale de blé, celle de pâtes alimentaires est annoncée

Le riz est sans aucun doute la denrée alimentaire la plus consommée à Mayotte. Si l’on en produisait autrefois, il est aujourd’hui le fruit des importations.

Mais les pâtes alimentaires occupent aussi une place importante dans le régime alimentaire local.

Or, les choses pourraient changer.

En effet, le marché des pâtes alimentaires est menacé par les conséquences du dérèglement climatique à travers la planète qui a généré une pénurie de blé dur, seule matière première des pâtes alimentaires. Celle-ci est constatée, par le Sifpaf (syndicat des industriels fabricants de pâtes alimentaires) et le CFSI (Comité français de la semoulerie industrielle), dans un communiqué conjoint.

Pluies beaucoup trop abondantes en Europe et une sécheresse sans précédent au Canada, il n’en fallait pas plus pour constituer des stocks historiquement bas et ce, à tel point qu’il ne sera pas possible d’alimenter le marché mondial qui accuserait plus de 10 milliards de tonnes produites en moins.

Il n’en fallait pas plus pour que les cours s’envolent, + 30% du prix mondial de référence des blés durs en quelques semaines.

Les industriels proposent la mise en place d’ »un plan d’urgence » pour qu’ils puissent assurer leur approvisionnement en blé français. Ils espèrent ainsi que les distributeurs répercutent « l’explosion du prix du blé dur dans les prix de vente pour traverser cette crise exceptionnelle ».

En clair, les pâtes vont augmenter en plus d’être plus rares dans les rayons. Telles sont les prévisions à venir.

 

Articles associés