décembre 09, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Aqua-Mater : un projet d’extension qui tombe à l’eau

09h42 :

PHOTO-1
Jean-Jacques Robin, PDG d’Aqua-Mater avait rencontré le préfet Seymour Morsy, il y a quelques jours, afin de faire avancer la demande d’autorisation d’Installation Classée protection Environnement. La décision est tombée et Aqua-Mater s’est vu signifier une fin de non recevoir.
Bien que le secteur de l’aquaculture soit une des priorités pour le développement de l’île, les éléments techniques du dossier reçus par les services de l’État restent, à ce jour, insuffisants ou incomplets. Aqua-Mater ne pourra donc pas finaliser son projet d’expansion de ferme aquacole. Au regard de l’insuffisance des éléments fournis, qui sont de nature à vérifier la compatibilité du projet avec le plan de gestion du parc naturel marin de Mayotte, le projet est jugé incompatible avec la vocation de la zone concernée. Reste à savoir si Aqua-Mater attaquera l’État en justice pour demander réparation, ce que la préfecture semble avoir anticipé dans son arrêté. En effet, celui-ci est susceptible de recours devant le Tribunal Administratif de Mamoudzou pendant un délai de deux mois à compter de sa notification.

Articles associés

1 Comment

  1. Pingback: Aqua-Mater : un projet d’extension qui tombe à l’eau | Portail d'information générales sur les Iles de l'Océan Indien et l'Afrique

Comments are closed.