octobre 20, 2021

Top pub
Top pub

Une nouvelle gare maritime bien décevante…

Sous l’ère de la présidence de Saïd Omar Oili au conseil général, le projet de construction de 2 gares maritimes avait été lancé, pour une enveloppe budgétaire avoisinant les 22 millions d’euros. Mais au moins, elles étaient faites pour durer. Le projet n’ira pas plus loin et sera abandonné préféré à du provisoire qui aura tout de même coûté rien que pour Mamoudzou la bagatelle de 1,3 millions d’euros.

Aujourd’hui, le projet est repensé, revisité, mais il apparaît au moins aussi provisoire que la précédente en tout cas à Mamoudzou. Préfabriqués empilés, voilà ce qui permettra d’accueillir les plus de 4 millions de passagers qui transitent chaque année via les barges.

Il y a tout de même parfois de quoi se poser des questions quant à la volonté politique de faire évoluer durablement le territoire. Le provisoire qui dure finit par fatiguer une population qui attend beaucoup mieux…

Articles associés