Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Un licenciement jugé abusif à la CSSM qui risque de provoquer une grève

Les tensions sociales font leur retour au sein des personnels de la caisse de sécurité sociale. En cause, un licenciement jugé abusif. Les syndicats montent donc au créneau et lancent le communiqué suivant : 

“Suite à l’entretien préalable de Madame HARANG pour procédure de licenciement sans motif apparent, le syndicat FO CSSM et SNFOCOS , a lancé un préavis de grève pour contester contre cette façon de faire arbitraire de la Direction qui n’hésite pas à se débarrasser de ses agents en les licenciant pour motif PERSONNEL non connu du commun des mortels !

Nous dénonçons avec beaucoup de fermeté ce genre de licenciement ABUSIF car aujourd’hui, c’est Madame HARANG et demain à qui le tour ?

Si on arrive aujourd’hui à licencier aussi facilement avec beaucoup d’aisance un agent de Direction, ne pensez-vous pas que licencier un TECHNICIEN lambda sera un parcours de santé pour notre Direction actuelle ?

Chers camarades et chers collègues, ne laissons pas la peur et le stress nous envahir, répondons présents à la MOBILISATION et à la grève du Mercredi 10 Novembre 2021 pour arrêter LA DICTATURE SOCIALE dans notre CAISSE.

Mercredi prochain, TOUS ENSEMBLE pour dire NON « KARIVENDZE » (nous n’en voulons pas), NIYA MOJA OUDZA LOULOU (l’union fait la force).”

Articles associés