octobre 16, 2021

Top pub
Top pub
Top pub

Un état d’urgence sanitaire ou une épée de Damoclès au-dessus de la tête du département

Le dernier point de situation de l’agence régionale santé à Mayotte est plutôt optimiste avec des chiffres stables et un virus qui semble ne plus progresser. La vigilance reste néanmoins de mise notamment avec la “menace réunionnaise” qui pèse sur les côtes mahoraises en ces heures de grandes vacances.

 

Or, dans le cadre du projet de loi relatif à la gestion de crise sanitaire, les parlementaires ont glissé un amendement dit de précaution.

En effet, celui-ci laisse la possibilité à un retour à l’état d’urgence sanitaire sur le département, donnant ainsi  aux autorités des possibilités accrues de restrictions en matière de déplacements, limitations de sorties et rassemblements, à Mayotte « avant le 30 août » et jusqu’au 30 septembre.

 

L’île n’est donc pas sortie de “l’auberge Covid” qui est susceptible de servir à nouveau le couvert à tout moment.

 

Bref, la Covid semble ne pas avoir fini de faire parler d’elle…

 

 

 

Articles associés