février 08, 2023

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Un enfant de 2 ans diagnostiqué en état d’urgence absolue après un début de noyade dans le lagon

Un enfant en bas âge nécessite une surveillance de tous les instants tant il est vulnérable. Malheureusement, trop souvent, ils sont victimes d’accidents en raison d’un très bref instant d’inattention qui peut avoir des conséquences dramatiques…

Hier matin sur la plage de Majicavo-Koropa, une famille profitait du beau temps retrouvé après quelques jours de pluies, lorsque leur petit âgé de 2 ans a échappé quelques secondes à leur vigilance.

Entré dans l’eau et sur le point de se noyer, il a cependant pu être secouru par des adultes présents et témoins de la terrible scène.

Les secours ont immédiatement été alertés pour un transport vers le CHM eu égard à l’état de santé du petit, l’état d’urgence absolu ayant été établi.

Or hier, au moment où ces lignes ont été écrites, le pronostic vital était engagé par les médecins.

Faut-il rappeler qu’il est possible de se noyer dans une mare d’eau et qu’à ce titre, le lagon de Mayotte n’a rien d’une baignoire où il fait bon se rafraichir pendant les fortes chaleurs ? Le lagon reste dangereux et appelle à la plus grande vigilance des parents surtout avec des enfants si petits.

A deux ans, l’enfant ne pouvait pas encore savoir nager, à peine patauger. La vigilance des parents a malheureusement été rompue quelques instants pour profiter d’un peu de fraicheur en plein été austral, quelques minutes, quelques secondes, mais cela a suffi pour réunir les conditions d’un drame.

Ce genre de faits se produit très régulièrement à Mayotte où les moments de paix sont rares. Lorsqu’ils sont là, chacun relâche alors son attention, brièvement, c’est humain, mais les menaces quant à elles planent toujours, il suffit d’un rien…

Samuel Boscher

Articles associés