octobre 19, 2021

Top pub
Top pub

Un déplacement du commandement du DLEM aux Glorieuses

Le 8 juin dernier, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé la création officielle de la réserve naturelle des Glorieuses. Une annonce qui faisait suite à son engagement pris lors de sa visite officielle à Mayotte en octobre 2019.

Au delà des tensions diplomatiques que cela a pu déclencher avec Madagascar,  les 12 et 13 août derniers, le Lieutenant-Colonel Axel Girard, chef de corps du DLEM, a effectué son premier déplacement sur la Grande Glorieuse.

En effet, sur ce “bout de la France de 5km2”, situé à l’entrée nord du canal de Mozambique, à 250 km de Mayotte, un détachement de 14 militaires du DLEM, renforcé d’un gendarme, assurent la mission de souveraineté depuis 1973.

Un déplacement hautement symbolique, l’archipel étant géré par l’administration des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF), dont un agent détaché sur l’île supervise la protection de la biodiversité terrestre et marine de l’archipel. Mais la protection du territoire et de ses eaux reste assurée par les militaires…

Articles associés