septembre 27, 2022

Top pub
Top pub

Un centre de prise en charge des auteurs de violences conjugales créé à Tsoundzou

Les chiffres de la délinquance se sont faits de plus en plus fins au fil des ans à Mayotte et les statistiques ont révélé que les violcnces conjugales étaient très importantes sur le territoire. Qui plus est, avec une société en mouvement et des moyens de communication plus performants, l’information arrive beaucoup plus aux autorités compétentes qui relèves ce type si particulier de violence.

 

Or, dans un communiqué publié ce lundi 28 juin, le ministère de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances a annoncé la création de douze nouveaux centres de prise en charge des auteurs de violences conjugales (CPCA) en Outre-mer, dont un à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe et un à Tsoundzou à Mayotte.

Ils s’ajouteront ainsi aux 20 centres déjà existant en France.

 

La CPCA a notamment pour objectif de proposer aux auteurs de violences conjugales un accompagnement psychothérapeutique et médical, en cas d’addictions par exemple, et à apporter un possible accompagnement socioprofessionnel (insertion).

 

Il s’agit d’une avancée sociale majeure pour Mayotte, l’île en attend malheureusement beaucoup d’autres.

Articles associés