Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Un centre de dépistage en ophtalmologie à Bandrélé fin août

Les agents de l’ARS et du CHM ont déposé un préavis de grève et dénoncent notamment l’absence de consultations spécialisées. L’ophtalmologie en fait partie, il n’y a plus d’ophtalmologiste à Mayotte.

Mais la roue devrait tourner avec deux infirmières mahoraises partie en formation au Mans pour se spécialiser dans les soins oculaires. 

Objectif, ouvrir fin août 2021 à Bandrélé un centre privé de dépistage équipé pour la télémédecine. 

Le dépistage s’adressera aux enfants souffrant de troubles visuels et à tous les patients qui ont besoin de lunettes. Le diagnostic sera ensuite posé à distance par des ophtalmologistes de l’hexagone.   

L’initiative est belle et elle devrait être suivie par la création de deux autres centres dans le courant de l’année 2022 à Sada et Hamjago.

La spécialité n’étant pas assurée sur le territoire, des ophtalmologistes de l’hexagone devraient se rendre à Mayotte pour des missions ponctuelles afin de soigner les cas les plus graves. 

Un partenariat entre le Centre Hospitalier de Mayotte et l’hôpital Cochin à Paris est également en préparation. 

Il s’agit d’un grand pas pour le système santé de l’île si pauvre à bien des niveaux.

 

Articles associés