octobre 20, 2021

Top pub
Top pub

Un bilan de qualité des eaux de baignade qui reste décidément mauvais

En partenariat avec les collectivités, l’ARS de Mayotte assure chaque année la surveillance sanitaire (constats, tests sur place et analyses en laboratoire) de l’ensemble des zones de baignade recensées sur le territoire. Car à Mayotte, sans doute plus qu’ailleurs, la qualité des eaux de baignade est un véritable enjeu de santé publique.

Ce suivi permet de prévenir et d’éviter l’exposition des baigneurs à une eau pouvant présenter des risques sanitaires. En 2020, conformément aux directives européennes, 30 sites de baignade ont fait l’objet d’un contrôle sanitaire dont 3 où la qualité de l’eau a été jugée « insuffisante ».

“En 2020, en l’absence d’aménagement permettant de garantir la sécurité des agents préleveurs de l’ARS, le nombre de sites de baignades suivis est passé de 43 sites à 30 sites” indique l’ARS.

Ainsi, pour 6 d’entre eux, la baignade est dorénavant interdite en raison de non-conformités récurrentes pendant 4 années consécutives. Sur les 30 sites restants, 353 analyses bactériologiques ont été effectuées permettant de classer les eaux de baignade en quatre niveaux de qualité :

  • excellentepour 8 sites
  • bonne pour 14 sites
  • suffisantepour 5 sites
  • insuffisante pour 3 sites

Systématiquement, en présence d’une analyse insatisfaisante, l’ARS de Mayotte demande aux maires, responsable des eaux de baignades, la fermeture temporaire du site. 10 fermetures temporaires sont intervenues en 2020 à Mayotte.

80% des mauvais résultats sont constatés entre novembre et avril. En effet, les pluies ont tendance à lessiver les ravines et les canaux d’eaux pluviales accueillant déchets et rejets d’assainissement. De plus, les rivières sont chargées en matières organiques donnant une couleur marron au lagon. Il est donc recommandé d’éviter la baignade au cours des 72h qui suivent un épisode pluvieux” détaille l’ARS.

En attendant, il appartient aux communes d’informer le public sur la qualité des eaux de baignade, afin de transmettre suffisamment d’informations pour permettre aux usagers de se baigner dans de bonnes conditions. Les bulletins d’analyses sont affichés en Mairie.

Ainsi, les 3 sites dont la qualité de l’eau est déclarée insuffisante sont : Ambato, la pourtant magnifique plage des 3 Baobabs et Koungou collège.

 

A contrario, les plages à la qualité de l’eau excellente sont : Le Poulpe, la Baie des Tortues, la Plaisance Mastara, N’Gouja, Bandrakouni, Dzona, Musical Plage…

Bref, toutes se situent au Sud de l’île, loin des grandes agglomérations et des bidonvilles géants…

 

ARS-DepliantBaignade-2021-V4

Articles associés