octobre 28, 2021

Top pub
Top pub

Un appel d’offres pour la surveillance du lagon depuis le ciel

Une immigration clandestine qui ne faiblit pas sur le territoire de Mayotte, à cela s’ajoute la Covid-19 compliquée à contrôler à cause du variant sud-africain qui se propage entre les Comores et Mayotte, ce qui prouve que les frontières sont encore perméables. 

Le préfet de Mayotte a donc mis en place de nouveaux moyens exceptionnels pour lutter contre l’arrivée des kwassas, notamment avec des moyens aériens. Alors même que les demandes de la population pour des moyens militaires et marins en mer pour dissuader les clandestins de passer la frontière ont augmenté. 

Lire l’article dans le journal France Mayotte matin du 8 juin 2021, pour plus d’information. 

Articles associés