Top pub
Top pub
Top pub

Tué pour un scooter à Mtsangamouji

08h57 :

 

banga meurtre

Une triste affaire s’est produite la semaine dernière dans le village de Mtsangamouji. Les faits se sont déroulés dans la nuit du 20 octobre dans un banga où vivait Attouamne Issouf, un jeune comorien de 22 ans.
Attoumane demeurait près de la maison de sa tante dont le mari est à la Réunion. Ce soir-là, un membre de la famille âgé de 13 ans dort chez le jeune homme. Au beau milieu de la nuit, deux individus sont entrés dans l’habitation. Le petit en se réveillant a découvert deux personnes, dont l’une vêtue d’un T-shirt vert et d’un jogging tenait un couteau ensanglanté à la main. Les regards se sont croisés avant que les deux agresseurs ne prennent la fuite tandis que le jeune adolescent se précipitait chez sa tante pour la prévenir. Les secours ont été alertés et sont rapidement arrivés sur place avec la police municipale. Transporté aux urgences, Attoumane est décédé des suites de ses blessures le lendemain à 15h30. Les gendarmes ne se sont rendus sur place que le lendemain de l’agression, vers 18h,  pour effectuer les premières constatations et la pose des scellés sur la porte du bangs. Ils ont interrogé l’enfant qui leur a décrit la scène et identifié Yasser, un mineur de 16 ans et demi, originaire de Miréréni qui a rapidement été interpellé et déféré. Son complice, quant à lui, est toujours activement recherché. Les violences à Mayotte ont fait une nouvelle victime qui a payé de sa vie, semble-t-il, le refus de prêter son scooter.

Plus d’informations dans France Mayotte matin

banga meurtre-2

Articles associés

1 Comment

  1. Pingback: Tué pour un scooter à Mtsangamouji | Portail d'information générales sur les Iles de l'Océan Indien et l'Afrique

Comments are closed.