décembre 01, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Somaco, Orange, Colas, les conflits se poursuivent

08h49 :

greve 13 juillet 3image d’archive

Il n’y a pas de trêve estivale en matière de conflit social, c’est ce que tend à démontrer la situation actuelle dans les entreprises mahoraises.
Ainsi, les salariés de la Somaco sont en grève depuis 3 semaines maintenant et réclament la mise en œuvre des avancées sociales emportées en 2007 lors d’un précédent conflit et dont les accords n’ont jamais été appliqués par la direction. Des discussions ont eu lieu la semaine dernière et seule la mise en place du 13ème mois poserait encore problème. Pour l’heure, la grève se poursuit.

Dans le secteur de la téléphonie, plus de 90 % des agents d’Orange seraient en grève, selon les syndicats. Les boutiques sont fermées et les salariés réclament une prime « vie chère » de 120€, acceptée en mai dernier lors du précédent mouvement de protestation. Cependant, la direction régionale à la Réunion est revenue sur cette décision, entrainant le blocage de l’entreprise.

Puis ce sont enfin les employés de la Colas qui protestent contre les mesures disciplinaires envisagées par la direction à l’encontre de certains personnels suite aux manifestations de juin dernier. Bien que le comité d’entreprise se soit prononcé contre ces mesures, la direction ne semble pas vouloir plier et demande l’arbitrage de la Dieccte qui doit donc se prononcer sur l’autorisation ou non des licenciements de salariés protégés.

La rentrée risque donc d’être socialement très chaude.

Articles associés