Top pub
Top pub
Top pub

Semaine du dépistage des maladies sexuellement transmissibles à Mayotte

12h30 :

vih

A partir du 25 novembre et jusqu’au 1 décembre, l’ARS de Mayotte organise une semaine de sensibilisation aux maladies sexuellement transmissibles et facilite l’accès au dépistage

Dans le cadre de la campagne nationale organisée par le Ministère de la Santé, l’ARS à Mayotte mobilise et accompagne les acteurs locaux, du 25 novembre au 1er décembre, autour de la prévention des Infections Sexuellement Transmissibles (IST), du VIH et des hépatites. Un programme d’événements et de sensibilisation, soutenu par l’ARS, est proposé à la population sur l’ensemble du territoire. L’objectif est de rappeler les moyens de protection contre les IST et d’insister sur l’importance du dépistage.
L’ARS mobilise et accompagne les acteurs à Mayotte
Du 25 novembre au 1er décembre 2019, les acteurs de santé locaux s’investissent pour informer et sensibiliser la population aux moyens de prévention et de dépistage des IST/VIH à Mayotte. L’ARS apporte son concours financier pour les actions suivantes :
Programme d’actions dans différents lieux du territoire : animations, stands d’information sur la maladie, ateliers de prévention et de promotion du préservatif, possibilité de dépistage du VIH par test rapide (TROD),
Le programme est disponible derrière le lien suivant :

  • Programme d’actions dans différents lieux du territoire : animations, stands d’information sur la maladie, ateliers de prévention et de promotion du préservatif, possibilité de dépistage du VIH par test rapide (TROD)
  • Campagne radio du 25 novembre au 9 décembre 2019 pour inciter la population à se faire dépister
  • Le Bus du réseau Repema sera mis à disposition des associations. Ce bus itinérant ira à la rencontre de la population (stands d’information sur les IST/VIH, ateliers de prévention et de promotion du préservatif) et proposera, gratuitement, un dépistage combiné du diabète et du VIH.
  • La Maison de Santé Pluridisciplinaire du Jardin Créole proposera des tests rapides VIH (TROD) dans le cadre de ses consultations médicales.
  • De nombreux autres partenaires seront mobilisés sur l’opération, notamment les collectivités et les professionnels de santé.

IST / VIH : où s’informer, où se faire dépister ?
On peut être porteur d’une IST sans s’en rendre compte. Se faire dépister est la meilleure manière de pouvoir être soigné rapidement et efficacement, et éviter de transmettre le virus à d’autres personnes.
A Mayotte, le Centre Gratuit d’Information, de Dépistage et de Diagnostic (CeGIDD) du centre hospitalier de Mayotte est spécialisé pour le dépistage des IST et du VIH. Il organise des consultations à Jacaranda ainsi que dans 3 centres de référence (Iloni, Kahani, Dzoumogné).

Il est également possible d’avoir des informations et de bénéficier d’un dépistage des IST et du VIH dans le cadre :
– d’une consultation de médecine générale chez votre médecin traitant ou dans les centres de référence et de consultations du Centre hospitalier de Mayotte,
– au cours du suivi de grossesse ou lors d’une consultation de contraception (centres de PMI, cabinets de sages-femmes libérales, …)
Depuis 2018, le dépistage communautaire par un test rapide (TROD VIH) est proposé par l’association Nariké M’Sada. Réalisé en 15 minutes, il permet, aux personnes majeures, de recevoir une première orientation sur leur diagnostic. Des permanences sont assurées au local de l’association, les lundis et mercredi après-midi et le samedi matin.
Les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) à Mayotte
Les IST sont des infections provoquées par des bactéries, des virus ou des parasites. Elles se transmettent lors de relations sexuelles non protégées (sans préservatif). Le caractère peu symptomatique ou asymptomatique des IST (absence de signes visibles) favorise leur transmission à l’insu des personnes porteuses.
Le préservatif est le moyen le plus efficace pour lutter contre les IST. Il existe deux types de préservatif : le préservatif masculin et le préservatif féminin.
En moyenne, on se dépiste 2 à 3 fois moins à Mayotte qu’en métropole des IST (syphilis, gonococcie …).
Actuellement, 310 patients sont pris en charge par les infectiologues du service de médecine du Centre Hospitalier de Mayotte (CHM), pour avoir contracté le VIH. En 2018, 48 nouveaux patients ont été dépistés du VIH sur le territoire ; ils bénéficient aujourd’hui d’un traitement adapté.

Le programme d’actions est disponible derrière le lien suivant : Programme des actions semaine du dépistage 2019

Articles associés