Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Sada s’enflamme et accuse l’immigration

Sada s’enflamme et accuse l’immigration

Sada 3

Après un cambriolage, un habitant de Sada s’est aperçu que son téléphone portable avait été dérobé mais que son voleur avait oublié le sien. Rendez-vous a été pris avec le cambrioleur pour résoudre le différend mais la rencontre a tourné court et le voleur a poignardé sa victime à plusieurs reprises dans le dos. Celui-ci a dû être conduite dans un état critique au centre hospitalier. L’auteur serait membre d’une bande sévissant dans la localité et composée notamment d’étrangers en situation irrégulière âgés de 18 ans et plus, dont des jeunes filles. En réaction hier matin, la population sadoise s’était donnée rendez-vous pour une marche blanche visant à condamner ces actes de délinquance. Mais lors de cette manifestation à laquelle 200 à 500 personnes avaient pris part, des banderoles demandant le départ des étrangers ont été sortis. La gendarmerie, elle, a été accusé de laxisme. La maire, Anchya Bamana a dû user de toute son autorité pour calmer les esprits.

Articles associés

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *