octobre 19, 2021

Top pub
Top pub

Mayotte souffre de son manque d’attractivité pour recruter des magistrats

Six nouveaux magistrats, dont deux Réunionnais viennent d’intégrer  la cour d’appel de La Réunion.

A ce titre, le premier président Alain Chateauneuf s’est félicité de “la situation favorable” pour les effectifs de magistrats du siège des trois tribunaux judiciaires de l’océan Indien et de la cour. Seul un poste de vice-président en charge des libertés et de la détention au sein du tribunal de Mamoudzou reste à pourvoir.

“Le défaut d’attractivité rend les affectations complexes et nécessite de recourir à des magistrats prenant leurs premières fonctions” a souligné le premier président. 

Face à la situation, le ministère a mis en place un plan d’accompagnement renforcé à la mobilité et réfléchit à d’autres pistes incitatrices.

 

En attendant, sur les 6 nouveaux magistrats, 2 sont réunionnais. A quand des magistrats mahorais au tribunal judiciaire de Mamoudzou ?

Car on peut rêver de voir des athlètes mahorais aux JO de 2024 à Paris, mais aussi de voir des juges mahorais présider des audiences…

 

Articles associés