décembre 04, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Mayotte dispose enfin d’une entreprise adaptée pour les personnes en situation de handicap

Hier a été inaugurée à Mayotte la première entreprise adaptée pour handicapés en présence du préfet, Thierry Suquet, et l’Association pour adultes et jeunes handicapés (APAJH). Plusieurs partenariats et conventions ont été signées dans le cadre d’un contrat pluriannuel.

L’APAJH fait avancer la réflexion et l’action pour assurer à chacun un égal accès aux droits : droit à l’école, droit à la vie professionnelle, droit à la vie sociale et culturelle, droit à une vie intime et affective. Elle est la première association en France à considérer et accompagner tous les types de handicap : handicap moteur, handicap sensoriel (visuel ou auditif, handicap mental, psychique, cognitif, trouble du spectre de l’autisme, poly-handicaps, ou les troubles de santé invalidants). Ces 93 structures sont présentes en France métropolitaine et en Outre-mer. L’association propose des solutions d’accompagnement aux enfants, adolescents et adultes en situation de handicap, et leurs proches aidants.

Pour la directrice de l’APAJH de Mayotte cette inauguration est l’aboutissement de 2 ans de travail intensif. « C’est un nouveau point de départ pour les personnes en situation de handicap, indique-t-elle. Nous allons tout d’abord mettre en place deux types d’activités : une liée à l’aide à domicile comme les courses, le ménage ou encore l’aide auprès de malades… Pour cela nous allons travailler avec le CHM. Et une autre liée au transport, notamment ». Treize personnes en situation de handicap ont ainsi été recrutées. « Nous allons commencer par une phase de test…l’objectif étant de faciliter l’emploi des personnes handicapées ». Aujourd’hui à travers la signature de ce contrat avec l’État l’association reçoit l’agrément.

Aussi l’inauguration lundi 14 novembre 2022 de cette entreprise adaptée est un grand jour. « C’est une avancée historique pour Mayotte et la population mahoraise, se félicite le président de l’APAJH, Jean-Louis Garcia. Nous allons mettre en place des outils supplémentaires pour que les personnes handicapées accèdent à un emploi dans une entreprise ordinaire ». Les 13 recrues seront accompagnées durant 24 mois car l’objectif est bel et bien de les sortir du chômage et de la pauvreté. « Il s’agit de les mettre dans une situation de vie professionnelle. De leur redonner de la dignité et de la confiance en eux, explique le président de l’AFPJH. Ils travailleront comme tous les autres salariés. Ce n’est pas de la charité. Nous allons simplement leur donner un petit coup de main ».

Benoît Jaëglé
Pour France Mayotte matin

Articles associés