février 08, 2023

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Les voyous de Dzoumogné s’en prennent à un chantier avant d’agresser les usagers la route

Le calme qui règne sur Mayotte est relatif et les points chauds demeurent, comme à Kahani ou Dzoumogné avec de nouveaux heurts qui ont été à déplorer dimanche très tôt dans la matinée…

Dimanche matin, très tôt à Dzoumogné, aux abords des travaux dédiés au giratoire répartissant la circulation sur Mtsamboro Mtsangamouji, alors que le chantier mené par la Colas était surveillé par un gardien, une vingtaine d’individus a fait son apparition agressant immédiatement le vigil en poste pour piller ce qu’il y avait à prendre.

L’agent de sécurité ne pouvant rien faire et apeuré a alors pris la fuite. Pendant ce temps, les voleurs se sont transformés en agresseurs coupeurs de route s’en prenant aux passants et conducteurs qui selon leurs témoignages ont eux aussi eu extrêmement peur en raison de la violence déchainée par les voyous.

Les gendarmes sont bien évidemment intervenus mais ont eu toutes les peines du monde à déloger les fous furieux qui restent campés sur leur base pendant plus de trois heures avant que le calme ne revienne enfin.

Les faits sont récurrents sur Dzoumogné secteur bien plus que sensible et dangereux, mis à part le fait sans doute que les faits se sont produits très tôt un dimanche matin à l’heure où rentraient les fêtards de la nuit. Sortir à Mayotte est aujourd’hui devenue une véritable expédition où l’on risque sa vie en fonction des secteurs sur lesquels on se rend…

Mais dans la réalité, il n’existe plus de secteur qui soit moins à risque, tout le département est devenu le théâtre des violences et des agressions et ce, quelle que soit l’heure…

Samuel Boscher

Articles associés