septembre 29, 2022

Top pub
Top pub

Les conducteurs de bus du Nord exercent leur droit de retrait

Avec 3 bus de transport scolaire caillassés pour la seule journée d’hier et 4 enfants blessés, 4 vitres latérales et 1 pare-brise brisés, la violence s’est immédiatement réinvitée après la levée des mesures île morte.

Il fallait donc s’y attendre, ce matin les chauffeurs ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant selon eux pas réunies.

Articles associés