Top pub
Top pub
Top pub

Les Badamiers passent en partie au bioliquide

A Mayotte, 94% de l’énergie électrique est produite par des centrales thermiques avec la combustion de gasoil. Afin de répondre aux enjeux de la transition énergétique entamée depuis plusieurs années, EDM a fait le choix d’investir davantage dans le développement de la production d’énergie renouvelable et durable, en amorçant la conversion de ses centrales au bioliquide. En plus d’être écologique et renouvelable de par son origine végétale, le bioliquide permet d’atteindre un bilan carbone neutre à travers la réduction quasi-totale des émissions de dioxyde de carbone, rejetées dans l’air lors de la production.

Ce sont ainsi 307 m3 de bioliquide conçus à partir d’huile de colza qui ont été acheminés à Mayotte, par la Société Total.

“L’expérimentation de la production au bioliquide a ainsi débuté ce 02 juin 2021 à la Centrale des Badamiers, où quotidiennement 10 m3 de bioliquide sont consommés par un moteur pour la production d’électricité. L’essai s’est porté sur la Centrale des Badamiers, permettant ainsi de moderniser le site mis en service depuis plus de 30 ans. La conversion au bioliquide est également plus rapide à mettre en place à Badamiers qu’à Longoni, au regard des infrastructures et de la proximité avec les dépôts et pipe-line SMSPP” indique EDM.

Pour mémoire, la conversion au bioliquide permet :

  • de réduire fortement les émissions de CO2 (de 250 000 t/an à Badamiers et Longoni) ;
  • des bénéfices notables sur la qualité de l’air, notamment sur les oxydes de soufre ;
  • de disposer d’une production d’électricité renouvelable, garantie et pilotable.

“Le bioliquide forme, avec les énergies renouvelables, les seules solutions 0 gaz à effet de serre à l’émission pour la production d’électricité. La réussite de l’essai ouvrira ainsi la voie à la conversion bioliquide des centrales d’EDM dans les prochaines années” conclut EDM.

La nouvelle est bonne, et c’est une première dans l’océan Indien, mais cela reste un petit pas pour une transition imposée pour demain un monde sans gasoil…

 

Articles associés