Top pub
Top pub
Top pub

L’ensemble des conseillers départementaux vote une motion de soutien à l’opération Wuambushu

La séance plénière du Conseil départemental du 13 avril 2023, a été l’occasion pour les élus de voter à l’unanimité une motion de soutien à l’opération Wuambushu considérant que l’insécurité était un handicap au développement du territoire et qu’il fallait l’endiguer.

L’opération Wuambushu se présente comme un moyen d’endiguer l’insécurité qui gangrène le département, la majorité a donc proposé à l’ensemble des élus une motion de soutien à cette politique mise en œuvre par le gouvernement, porté par le ministre Gérald Darmanin. Les élus du département souscrivent à ce projet politique, ils ont la caution de la population au sens large puisqu’ils tiennent leur mandat du suffrage universel. C’est aussi un moyen politique fort pour les élus départementaux de s’opposer aux droit-de-l’hommiste et aux Idéologues qui ont pris position contre l’opération mais qui ne tirent leur légitimité pour parler que d’eux-mêmes.

Au travers de cette motion les élus du Conseil départemental apportent leur soutien de manière transpartisane à la politique déployée par le gouvernement. L’opération de Darmanin qualifiée par certains d’opération de communication est donc soutenue par les élus du Conseil départemental. Le président Ben Issa a expliqué que le Conseil départemental ne pouvait que se ranger aux côtés les élus des communes qui soutenaient l’opération, des parlementaires et de la société civile qui réclament que cette opération ait lieu.

Le geste politique fera date car non seulement toutes les sensibilités politiques de l’échiquier présentes au Conseil départemental, de la plus à droite à la plus à gauche, soutiennent l’opération Wuambushu mais, en plus, des représentants de partis politiques traditionnellement non favorables au gouvernement s’inscrivent aux côtés de celui-ci sur cette opération spécifique de décasage, d’expulsions d’ESI et d’interpellations de chefs de bande. Daniel Zaïdani a par ailleurs demandé que les noms et les signatures individuelles de chacun des conseillers départementaux figurent au bas de cette motion pour lui donner encore plus de poids.

A ce jour, la société mahoraise se mobilise de plus en plus pour soutenir l’opération Wuambushu, des responsables de partis politiques, des parlementaires, des maires, des présidents d’associations, des présidents de collectifs, les conseillers départementaux soutiennent l’opération. Il reste maintenant à ce que l’association des maires se positionne Il serait visiblement possible d’obtenir à ce prix une mobilisation inédite de l’ensemble des élus de Mayotte derrière la politique du gouvernement ?

Anne-Constance Onghéna
Article paru dans France Mayotte matin – Vendredi 14 avril 2023

Articles associés