Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

L’édition 2016 de la campagne REEF CHECK Mayotte a débuté

15h55:

REEF CHECK

Le programme d’éducation et de suivi de l’état de santé des récifs coralliens, REEF CHECK, a été lancé en 2002 à Mayotte. Depuis, 15 stations sont désormais installées sur le territoire et sont suivies annuellement. L’édition 2016 de la campagne REEF CHECK Mayotte a débuté ce jeudi 26 octobre pour une durée d’une dizaine de jours, durant lesquels de nombreux partenaires vont être mobilisés pour prendre le pouls du lagon et ainsi évaluer l’état de santé des 15 stations qui composent le réseau participatif de surveillance du récif corallien mahorais.

L’opération, portée par l’association nationale Reef Check France, est soutenue cette année par la DEAL et le Parc Naturel Marin. En 2016, Mayotte a une nouvelle fois été affectée par un événement El Nino qui s’est traduit par un épisode de blanchissement corallien. Plusieurs programmes de suivi ont été lancés par les chercheurs mais aussi par les citoyens.

En 2017, et parce que la participation des citoyens est une réelle nécessité, l’accent est une nouvelle fois mis sur l’éveil des consciences des acteurs locaux à devenir des aides-soignants, des infirmiers voire des médecins plus tard du récif, car la survie du récif fait régulièrement la Une des médias tant les menaces sont fortes, qu’elles proviennent des pressions directes que l’Homme lui fait subir ou du changement climatique.

La mission d’éducation à l’environnement vise à collecter pour les gestionnaires locaux, des données utiles pour gérer et conserver le patrimoine mais aussi assurer dans le temps les services qu’ils apportent comme la nourriture, la protection des littoraux etc.

Pour 2017, et après une année 2016 plus discrète en termes de formation, l’équipe REEF CHECK France, représentée par 3 personnes dont son coordinateur local Jean-Marie Bouchard, ne ménage pas ses efforts pour que de nouveaux groupes intègrent l’aventure et participent dans le futur : des associations environnementales comme ATOLL, un groupe d’étudiants du CUFR, des clubs de plongée, la réserve de Bouzi, l’équipe du Parc Naturel Marin, …

Outre l’établissement d’un état écologique 2017, REEF CHECK France souhaite également qu’une structure locale, idéalement une association engagée dans la protection de l’environnement, assure dès 2018 l’animation du réseau local. Des discussions sont prévues à ce sujet avec plusieurs responsables. 2018 sera l’Année Internationale des Récifs Coralliens, après 1997 et 2008.

L’occasion de dresser un bilan du chemin parcouru et des solutions pour maintenir la bonne santé du récif et garantir qu’il continuera à fournir ses services comme la pêche artisanale, la plongée, l’écotourisme… L’ambition de REEF CHECK pour 2018 est de réaliser ce bilan sous la forme d’un concept appelé Route du Corail qui prendra la forme d’une expédition en voilier tout autour du lagon et qui accueillera à son bord chaque jour des partenaires, des citoyens engagés.

Articles associés