novembre 26, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Le plan de vigilance cyclones bientôt réactivé

10h48 :

cyclone 1984

 

La légende locale veut que les cyclones frappent Mayotte tous les 30 ans. Si Hellen a généré beaucoup de dégâts en mars 2014, que nous réserve 2015 à l’heure des grands dérèglements climatiques ?
Mayotte se situe dans une zone à risques et à ce titre, il est important de se souvenir de 1984. Pendant plus de 4 heures, l’île a été exposée à des vents dépassant 160 km/h. Des pluies torrentielles se sont ensuite abattues sur le territoire. Les habitations, les cultures, les ouvrages publics ont été dévastés et des milliers de sans-abris se sont retrouvés privés d’eau, de nourriture et de moyens de communication. Aujourd’hui encore, nul ne connait le nombre de victimes du cyclone Kamizy. Ainsi, en 2012, la préfecture organisait un exercice grandeur nature afin de tester les dispositifs. Bilan prévisionnel : 7000 morts ! Ce nombre s’explique par la densité de population toujours plus importante, mais aussi par la présence d’habitats précaires situés dans les endroits les plus exposés, auxquelles s’ajoutent la déforestation et le manque de préparation des habitants. La préfecture va donc réactiver le plan de vigilance prochainement. Reste à espérer que la saison cyclonique à venir sera clémente.

Plus d’informations dans l’édition de France Mayotte matin

Articles associés