Top pub
Top pub
Top pub

Le festival des arts traditionnels de Mayotte met en avant l’abolition de l’esclavage

La 13ème édition du FATMA aborde la commémoration de l’abolition de l’esclavage, au travers de plusieurs événements culturels.

Le cinéma de Chirongui, la bibliothèque de Dzoumogné, la MJC de Mgombani et le lycée de Mamoudzou nord accueillent et vont accueillir ces prochains jours de nombreux événements culturels. Du 17 au 27 avril, en effet, le FATMA (Festival des arts traditionnels de Mayotte) mettra en avant l’abolition de l’esclavage pour sa treizième édition.

Au programme, des expositions, un dépôt de gerbe en hommage aux nombreuses victimes de l’esclavage, mais aussi un visionnage du film culte et fort en émotions « 12 years a slave », relatant l’histoire d’un Noir américain ayant été capturé et traité en esclavage durant douze ans, basé sur une histoire vraie. Une offre culturelle exceptionnelle qui est proposée par l’office culturel et le conseil départemental de Mayotte.

Articles associés