septembre 18, 2021

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

L’agresseur du policier et de son bébé dort derrière les barreaux

L’affaire avait grand bruit le week-end dernier en marge du premier tour des élections cantonales, un policier et son bébé circulaient en dehors du cadre du travail sur la route du côté de Ouangani quand ils avaient été pris à parti par une bande de jeunes, leur violence et leur envie de tuer avaient obligé le père de famille à fuir avec son enfant, sa voiture avait été incendiée.

La question demeurait : avait il été attaqué parce qu’il était policier ?

l’enquête n’a pas traîné et la justice non plus : Le tribunal communiquait hier soir sur l’affaire : Le jeune homme né en 2002 né à Mamoudzou et poursuivi des chefs de destruction du bien d’autrui par un moyen dangereux pour les personnes, extorsion avec violence ayant entraîné une incapacité de travail de 5 jours, violence sur mineur de 15 ans sans ITT et de violences avec usage d’une arme sans ITT a été condamné à une peine de 6 années d’emprisonnement ainsi qu’à un suivi socio judiciaire d’une durée de 3 ans. Il s’agissait de faits commis le 20 juin à OUANGANI. Il a été maintenu en détention.

Articles associés