octobre 20, 2021

Top pub
Top pub

La vague d’arrestations se poursuit à Madagascar

Une allocution du président de la République malgache était attendue dimanche sur le sujet du complot mené à son encontre par des personnalités de l’île. Il n’en sera rien et c’est la procureure générale Berthine Razafiarivony qui s’est exprimée.

“Sur le projet d’assassinat du président de la République, à ce jour, 21 personnes ont été arrêtées” a-t-elle indiqué. Tous font l’objet d’une enquête, et parmi les 21 personnes arrêtées, “douze sont des militaires et gendarmes en activité dont cinq généraux, deux capitaines et cinq sous-officiers”. Il y a aussi quatre gendarmes et militaires retraités nationaux et étrangers et cinq autres civils. 

Que du beau linge…

Quatorze personnes ont été placées en garde à vue, et la police a fait savoir que 209 300 euros, un fusil et deux voitures ont été saisis lors des arrestations.

Six personnes, dont deux Français, avaient été initialement arrêtées sous le soupçon d’avoir été impliquées dans cette tentative avortée de coup d’Etat.

“Selon les preuves matérielles en notre possession, ces individus ont échafaudé un plan d’élimination et de neutralisation des diverses personnalités malgaches dont le chef de l’Etat” a encore affirmé la procureure, sans autre précision.

Articles associés