février 03, 2023

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

« La jurisprudence Sodifram » menace la paix sociale

10h16 :

salim nahouda

Une réunion d’importance s’est tenue hier dans les locaux de la Dieccte concernant les délégués de la Colas, menacés de licenciement par leur direction. Selon Salim Nahouda, la direction du travail aurait indiqué que les licenciements seraient effectifs, pour « montrer l’exemple ».
La réaction a été immédiate et les leaders syndicaux sont repartis en claquant la porte. Si dans 10 jours, les mesures disciplinaires sont maintenues, un préavis de grève générale sera déposé. Les formations syndicales de l’île cesseraient alors toute négociation avec les autorités.
La bombe sociale est donc amorcée. Elle pourrait encore exploser avec les autres licenciements de délégués demandés par la direction de la Somaco. Il est important désormais de prendre la mesure de la colère qui vient d’être annoncée. Elle augure des jours noirs pour le département si un rétropédalage de la Dieccte n’est pas envisagé. Le compte à rebours est lancé, c’est celui de tous les dangers.

Salim Nahouda sera l’invité  du JT de 19h00 sur KTV.

P

Articles associés