décembre 06, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Interpellations de maris violents

10h03 :

dossard police

 

Le 24 août à 23h25 à Mamoudzou, requis pour un différend conjugal, les fonctionnaires de police ont été menacés par le mari âgé de 25 ans. Ce dernier, agent de sécurité, brandissait une arme blanche tout en insultant copieusement les policiers. Des renforts ont alors été demandés afin de pouvoir l’interpeller. Suite à l’arrivée d’une seconde patrouille et de la BAC, le mis en cause a été arraisonné et placé en garde à vue avec les droits différés. Après vérification, son taux d’alcoolémie était de 0,72 Mg/l. Le mis en cause a fait l’objet d’une COPJ devant le tribunal correctionnel pour le mois de décembre prochain.

Le lendemain 25 août, à 00h05 à Vahibé, requise pour des violences conjugales, une patrouille de police a procédé à l’interpellation un individu qui avait utilisé un bout de bois pour frapper sa femme ainsi qu’une aiguille avec laquelle il voulait la piquer. Le mis en cause âgé de 18 ans a été déféré devant le Procureur de la République le 26 août pour des faits de violences conjugales aggravées.

Articles associés