octobre 19, 2021

Top pub
Top pub

Il n’y aura pas de “Pass” droit sur les mesures de gestion de crise

Les responsables de l’UMIH (Union des métiers et des Industries et de l’Hôtellerie) ont rencontré le préfet cet après-midi pour évoquer les difficultés de mise en place du Pass sanitaire à Mayotte. Lesquelles ? Le contrôle des clients, la concurrence déloyale opérée par les “commerçants” non patentés…

 

L’objectif était de sensibiliser le préfet délégué du gouvernement Thierry Suquet à l’instauration du Pass ainsi que la possibilité d’étendre dans le temps les mesures d’accompagnement de l’Etat pour permettre que le nombre de personnes vaccinées augmente dans le département.

 

Si les discussions ont été productives, il n’en demeure pas moins au final qu’il n’y aura pas d’aménagement particulier à Mayotte quant au Pass. Il s’agit d’une décision nationale qui s’applique au département…

 

Sur la question de l’équité entre établissements, le préfet s’est montré ferme, il n’y aura de “Pass” droit pour personne, impliquant que les contrôles en direction des établissements ne jouant pas le jeu seront renforcés. Il faudra voir à l’usage, mais c’est bien une marche forcée vers le Pass qui se met en place avec toutes les difficultés qu’elle implique.

 

 

Articles associés