octobre 20, 2021

Top pub
Top pub

Grégory Dalne sera bien renvoyé en Belgique

En 2013, le ressortissant belge Grégory Dalne avait écopé de 8 ans de prison pour avoir involontairement étranglé et projeté son épouse de l’époque alors qu’il était sous l’empire d’un état alcoolique. Selon les médias ayant relaté cette triste histoire, la victime de 33 ans son aînée était une fausse comtesse.

Sous les verrous en 2020, il avait bénéficié d’une permission pour retrouver sa nouvelle compagne et n’avait jamais rejoint sa cellule de la prison en Belgique. Seul héritier de la défunte, celui qui affirmait faussement qu’il était un ancien para s’était retrouvé à la tête d’un joli pactole. Il avait décidé de refaire sa vie à Mayotte alors que 3 ans et demi de détention restaient à purger. Auxquels se sont ajoutés 83 jours d’une précédente condamnation de 2010 pour viol, violation de domicile, menaces et violences sur conjoint et 105 jours correspondant à une affaire d’escroquerie de 2012.

Le pédigrée du Monsieur commence à être très important.

À Mayotte, Grégory Dalne répondait au surnom de Captain Greg, et installé à Sada, l’homme âgé de 44 ans était sous surveillance tout comme sa compagne. Il a été arrêté le 3 août par le Groupe d’enquête et de lutte pour l’immigration clandestine (GELIC), placé en détention et conduit sous escorte à La Réunion.

Il restait à déterminer s’il allait être extradé vers la Belgique afin qu’il purge ses peines

Ce lundi, les magistrats réunionnais ont tranché et estimé que le fugitif devait être remis aux autorités judiciaires belges.

Conformément aux réquisitions du parquet général, il a été placé sous mandat de dépôt en attendant son départ. 

 

Articles associés