Top pub

Elisabeth Borne à Mayotte : un chèque de 100 millions d’euros pour l’ASE et les PMI

La Première ministre a révélé un partenariat financier pluriannuel avec le CD976, marquant une volonté d’engagement plus actif dans le financement des politiques publiques locales, notamment dans le domaine social.

En visite au Conseil départemental, la Première ministre a signé des conventions majeures avec le président Ben Issa, actant une augmentation substantielle de la participation de l’État au financement de politiques publiques sociales. Cette initiative fait suite aux conclusions d’une mission inter-inspection soulignant l’insuffisance de la contribution de l’État dans des domaines cruciaux tels que l’aide sociale à l’enfance, les PMI et le transport scolaire.

Deux conventions pluriannuelles pour les années 2023 et 2024 ont été signées, prévoyant un soutien financier conséquent. En 2023, le Conseil départemental recevra une aide de 50 millions d’euros, portée à 100 millions d’euros en 2024. Cette avancée financière est d’autant plus cruciale dans un contexte où les ressources du Conseil départemental sont mises à rude épreuve. Ce pendant le CD976 devra se serrer la ceinture et réduire ses charges de fonctionnement de 1 million d’euros, le Président BIO a regretté cette obligation et a annoncé que les départs à la retraite ne seraient pas renouvelés.

La Première ministre a souligné l’importance de cette collaboration étroite entre l’État et les collectivités locales pour garantir la stabilité des services publics et le bien-être des citoyens. En matière de transport scolaire, des annonces significatives ont été faites, notamment le financement par l’État des travaux de sécurisation des vitres des autocars, visant à prévenir les destructions coûteuses et régulières de ces véhicules.

Cette démarche marque un engagement concret dans l’amélioration des conditions de vie d’une certaine catégorie de la population, avec une attention particulière portée aux secteurs sociaux et éducatifs. L’État affirme ainsi sa volonté d’assumer pleinement sa responsabilité dans le soutien aux politiques publiques locales, renforçant les liens entre les différentes strates administratives.

Articles associés