juillet 04, 2022

Top pub
Top pub

Elections législatives à Mayotte : Théophane Narayanin face à Estelle Youssouffa, un combat de fortes personnalités ?

Le scrutin du premier tour des élections législatives dans la circonscription 1 a apporté son lot de surprises avec une abstention record dans certaines localités, les électeurs ont dans tous les cas disqualifié les visages politiques qui occupent le haut de l’affiche depuis longtemps.

Ramlati Ali a totalisé 7,24% des voix, elle est battue. Elad Chakrina, après une campagne en demi-teinte, a totalisé 7,14% des voix, il est battu. Issiaka Abdillah a rassemblé 14,54% des voix, il est en 4e position, insuffisant pour se qualifier pour le 2nd tour. Les LR sont sortis du jeu dès le premier tour dans la circo un. L’ancien socialiste converti aux valeurs de la droite n’a pas convaincu alors que ses proches regrettent une campagne qui manquait selon eux de présence de terrain. Une partie des électeurs LR a probablement voté pour Estelle Youssouffa dès le premier tour se reconnaissant probablement dans le message sécuritaire et identitaire de la candidate.

Pendant la campagne, de nombreuses voix se sont élevées pour savoir qui les maires soutenaient sans obtenir parfois de réponses bien affirmées. Le maire de Koungou a fait campagne pour Théophane Narayanin qui totalise 39,73 % des voix dans la commune loin devant loin devant ses concurrents ; Estelle Youssouffa arrivée en 2e position a fait presque 3 fois moins, Hamadi Boura est 4e. Cela ne fait plus l’ombre d’un doute.

Le maire de Dzaoudzi était en campagne pour lui aussi Hamadi Boura jusqu’à ce que l’homme d’affaires entre dans la campagne bousculant sa stratégie sénatoriale. Il était alors plus difficile de connaître les positionnements de S2O, la victoire, dans cette commune, revient à l’abstention qui frôlent les 62% sans explication logique.

Autre facteur de déception, pour le MDM, le score faible obtenu par la candidate investie. Les électeurs du MDM ont sûrement vécu avec beaucoup de confusion le soutien dualiste affichée un petit peu MDM mais aussi beaucoup la France Insoumise. Beaucoup des électeurs MDM ne sont probablement pas allés voter et constituent un réservoir de voix pour qui saura aller le capter.

Les habitants de cette circonscription sont particulièrement usés des maux qui rongent la circonscription : insécurité, pauvreté, chômage, immigration clandestine, les électeurs ne croient plus aux vieilles recettes et veulent essayer du neuf.

Les tractations ont commencé dans le nord de Mayotte, les voix d’Hamadi Boura, d’Issihaka Abdillah, de Yasmina Aouni, de Mohamed Mondje, d’Elad Chakrina sont au coeur d’âpres négociations. D’ores et déjà, Théophane Narayanin appelle au rassemblement le plus large autour de sa candidature expliquant qu’il est le seul capable de parvenir à des consensus utiles pour faire avancer les dossiers de Mayotte. Estelle Youssouffa dispose d’une bonne connaissance des dossiers. Le réseau local dont elle dispose au travers du collectif sera un atout clé pour les négociations.

Est-il possible qu’une stratégie politique très courue à Mayotte qui consiste à dire « tout sauf … » se mette en place ?

Anne-Constance Onghéna
Pour France Mayotte matin

Articles associés