Top pub
Top pub
Top pub

Dzoumogné : encore des caillassages sur une ambulance

Malgré le dispositif d’escorte mis en place par la gendarmerie, les délinquants du village du nord continuent de caillasser les ambulances.

C’était la goutte d’eau qui avait fait déborder le vase, il y a quelques semaines. Un ambulancier avait fini blessé au crâne après que des délinquants aient bloqué une ambulance sur le pont de Dzoumogné, alors qu’elle devait emmener une femme enceinte au CHM de Mamoudzou.

Les soignants du dispensaire de Dzoumogné avaient alors exercé leur droit de retrait, et avaient obtenu du CHSCT des escortes de la gendarmerie et de la police à chaque fois qu’un trajet devait être effectué de nuit. Malheureusement, ces mesures ne découragent pas les délinquants, qui ont recommencé à viser un véhicule du SAMU il y a quelques jours, ainsi que les gendarmes qui les accompagnaient. Aucun blessé n’est à déplorer, et le transfert jusqu’au CHM a pu se dérouler sans encombre.

Articles associés