octobre 20, 2021

Top pub
Top pub

Des bâtiments historiques qui tombent littéralement en ruines

Journées du patrimoine, journées européennes du patrimoine, etc… Les événements s’enchainent chaque année pour mettre en avant les lieux et bâtiments historiques, et ils attirent à chaque fois plus de monde.

 

En attendant, ils génèrent aussi une certaine amertume au regard de l’attention qui est portée aux hauts lieux dès lors que ces journées sont passées.

 

Nombreux sont en effet ceux à être laissés à l’abandon, à l’instar de la maison du gouverneur sur les hauts de la Convalescence, la maison du gouverneur de Petite-Terre ou bien encore les anciens bâtiments de l’administration à Dzaoudzi, à quelques pas même de l’annexe préfectorale.

 

Ils sont délaissés, tombent littéralement en ruines et présentent même des dangers pour les passants lorsqu’ils ne sont pas investis par les squatteurs, les délinquants.

 

Départements et État ne sont à ce titre pas très prévenants quant à l’entretien et la mise en valeur de ces structures aujourd’hui à l’abandon et qui constituent pourtant le creuset historique de Mayotte…

Articles associés