octobre 16, 2021

Top pub
Top pub
Top pub

Dembéni se met aussi à l’heure de la fête nationale

L’un des derniers feux d’artifice à avoir été tiré à Mayotte à l’occasion de la fête nationale remonte à 2003. A cette époque, l’État avait encore la main sur tout avec un super préfet qui avait quasi des pouvoirs de gouverneur.

En 2004, avec la décentralisation, les choses ont changé et les élus ont pris la main sur l’exécutif local. Les feux d’artifice ont alors disparu, l’État estimant qu’il ne lui appartenait plus de payer une note qui revenait aux maires ou aux conseillers.

 

Mayotte est ainsi depuis l’un des seuls départements en France où la fête du 14 juillet n’est pas illuminée de mille feux, dommage…

 

Mais la donne est peut-être en train de changer car si traditionnellement, les festivités se déroulaient toutes à Mamoudzou avec le défilé des forces armées et de l’ordre, Dembéni prend un contre-pied et organise mardi 13 juillet à 19h30, un Spectacle « SON ET LUMIÈRE » qui sera projeté sur le Bâtiment de l’hôtel de.

Le mercredi 14 juillet à 15h00, un défilé militaire aura lieu à Tsararano. Celui de Mamoudzou ne sera donc plus orphelin ou enfant unique.

 

“Par ailleurs, la municipalité informe les automobilistes qu’une partie de la route nationale RN2 traversant Tsararano sera fermée lors du défilé, une déviation de la circulation sera mis en place” indique la mairie.

Articles associés