octobre 16, 2021

Top pub
Top pub
Top pub

Contestation des décasages à Ouangani, la mairie fermée et reconduites à l’ordre du jour

123616055_3478888702202862_8246986644790953830_o

10h12 – Une foule importante venant de Kahani a bloqué l’accès à la mairie de Ouangani pour contester une fois de plus les décasages et destruction des bangas prévus dans leur quartier le 22 Novembre prochain et ordonnés par le préfet our raisons d’insalubrité, mais aussi de répression contre les affrontements et heurts qui se sont déroulés en septembre dernier. “La mairie restera fermer aujourd’hui jusqu’à nouvel ordre” indique alors l’hôtel de ville.

“Sur instructions du préfet Jean-François COLOMBET, les forces de l’ordre, Gendarmerie Nationale et Police Nationale (avec le groupe d’appui opérationnel de la PAF), ont été massivement engagées pour opérer les contrôles d’identités des manifestants. À cette heure, une cinquantaine d’étrangers en situation irrégulière ont fait l’objet d’une interpellation. Leur situation est actuellement examinée au regard du CESEDA, en fonction de leur situation ils seront reconduits dans les meilleurs délais” indique la préfecture qui ne joue plus et le fait savoir avec beaucoup de fermeté.

Gendarmerie

123404664_3478888618869537_5891686037106927822_o

Articles associés