octobre 20, 2021

Top pub
Top pub

Ça se bouscule aussi au portillon du nouveau centre de dépistage qui effectue les tests PCR

Partir à La Réunion ou en métropole ? C’est simple, il suffit d’être vacciné ou de présenter un test antigénique négatif de 48 heures.

Mais les choses se compliquent dès lors que quelqu’un veut se rendre à l’étranger, à l’instar des Comores. Le pays exige un test PCR négatif de 72 heures, les antigéniques n’étant pas autorisés.

Avec l’arrêt des PCR par le laboratoire, un centre d’urgence a été ouvert à l’aéroport et un autre a ouvert ses portes en Petites-Terre à l’école élémentaire LABATTOIR 6 (Four à Chaux).

 

Or, comme il fallait s’y attendre, il a été pris d’assaut dès son ouverture ce matin avec des centaines de candidats au voyage vers les Comores.

Bien évidemment, sur place, le port du masque est accessoire et les règles de distanciation encore plus…

 

A l’heure où la vigilance doit régner pour éviter un retour en force de la maladie, il est bien difficile de rappeler aux personnes que la pandémie est toujours là et qu’elle menace toujours autant.

 

Articles associés