décembre 06, 2021

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Bangas détruits à Poraoani : « les enfants pourront se rendre à l’école »

09h37 :

bangas detruits

 

Depuis le début de la semaine dernière les « étrangers » étaient prévenus qu’ils seraient chassés du village, l’ultimatum avait été fixé à dimanche dernier. Ainsi, vers 5h00 du matin, le collectif constitué d’une grosse centaine de personnes s’est mis en ordre de marche en direction des bangas incriminés dont nombreux avaient été désertés par les occupants. Comme à Tsimbkoura il y a quelques jours, les habitations en tôles, des occupations illégales, ont été démontées avec pour message très clair : “nous ne voulons plus de ces gens à Poroani”.
La gendarmerie sur place a encadré le mouvement qui s’est déroulé sans heurts. Certaines personnes, étrangères en situation irrégulière sur le territoire, auraient demandé à être arrêtées et renvoyées à Anjouan.
En attendant, le collectif tient à préciser qu’aucun enfant des familles visées ne sera empêché de se rendre à l’école. “Leurs parents n’auront qu’à les conduire, du moment qu’ils ne vivent plus à Poroani et qu’ils n’occupent plus de terrains de manière illégale.”

Articles associés