Top pub
Top pub
Top pub

Bandraboua : il s’énerve chez lui et finit au CRA, puis à Anjouan

En fin de semaine dernière, un jeune homme a littéralement pété les plombs chez lui. Quand les gendarmes sont arrivés, ils ont découvert qu’il n’avait pas de titre de séjour.

C’est un accès de colère qui aura coûté cher au jeune homme de 22 ans. Ce dernier, résidant dans la commune de Bandraboua, au nord de l’île, a eu un coup de sang en fin de semaine dernière. Si l’on ignore les motifs de cette colère déraisonnée, cette dernière l’a poussé à casser des biens qu’il avait chez lui.

Alertés par le bruit provoqué par l’individu, le voisinage a naturellement appelé les forces de l’ordre. Ce sont donc les militaires de la gendarmerie de Mayotte qui interviennent, pour tenter de calmer le jeune homme et d’apaiser la situation. Seulement, lors de son contrôle d’identité, ils découvrent qu’il n’a pas de papiers français, ni de titre de séjour valable. Alors, ils l’emmènent directement au Centre de rétention administrative de Petite Terre. A cette heure, l’individu est déjà à Anjouan.

Articles associés