décembre 06, 2021

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Régis et Julien Novou réagissent à la déclaration commune de Corsair et Air Austral

Les compagnies Air Austral et Corsair ont fait état hier de leur volonté de rapprochement commercial à travers des discussions qui ont été entamées et dont le résultat sera soumis à l’autorité de la concurrence. Bien évidemment, le projet ne plait pas à tout le monde et notamment aux porteurs du projet de compagnie Zéna. Ceux-ci régissent à la déclaration commune.

 

“Nous prenons acte du rapprochement des uniques deux opérateurs français reliant Mayotte et la Métropole ainsi que La Réunion. Nous comprenons que les mahorais restent vigilants sur les conséquences possibles de ce partenariat. Ainsi, nous pouvons vous confirmer que nous maintenons le cap et proposerons bientôt une offre alternative, pertinente et adaptée aux mahorais ainsi qu’aux habitants des destinations que nous desservirons. Nous aurons le plaisir de pouvoir échanger à ce sujet avec le Président du Conseil Départemental Mr Ben Issa Ousseni ce mercredi matin à 11h00. Nous présenterons le projet et ses avancées ainsi que ses intérêts stratégiques, économiques et sociaux pour notre île et notre population” indiquent Régis et Julien Novou qui se veulent rassurants.

 

Pour mémoire, les premiers vols de Zéna devraient débuter dans le courant du premier semestre 2022 pour desservir dans un premier temps Paris, Marseille, et les deux aéroports de La Réunion. Celui de Pierrefonds avait été repoussé par Air Austral qui vient d’annoncer pour sa part l’ouverture de lignes vers Maurice et Pierrefonds dès décembre prochain. De quoi là encore inquiéter les porteurs de Zéna…

 

L’entente Corsair Air Austral est vécue comme une attaque par de nombreux mahorais, à l’instar du collectif intersyndicale de Mayotte et d’autres qui dénonce la manœuvre des grandes flottes…

 

Articles associés