septembre 29, 2022

Top pub
Top pub

Le nombre des cas de covid augmente aux Comores

La maladie revient malheureusement en force dans les îles voisines des Comores ce qui a obligé le Président Azali à prendre des décisions nouvelles : la vaccination est désormais obligatoire.

Un décret en date du 22 décembre officialise la décision qui devient applicable dès le 23 décembre. Une campagne de sensibilisation et de vaccination commence et s’étendra jusqu’à la fin de l’année. L’objectif pour Beit Salam est d’atteindre 60% de taux de vaccination de la population.

Le Président Azali a décrété 5 jours de congés payés pour les fonctionnaires afin de faciliter la mise en place de la décision et permettre à chacun de se faire vacciner.
 
40% des personnes accueillies à l’hôpital ces derniers jours, le sont pour raison de Covids. La décision prise dans l’urgence a un peu déboussolé la population.
Et comme rien n’est jamais simple aux Comores, le même jour, le Gouvernement contre toute attente a repoussé le couvre feu de 23h à 1h et la reprise des rassemblements dès le 2 janvier. Il n’en fallait pas plus pour jeter la confusion parmi la population comorienne.
 
 
 
 

Articles associés