Top pub
Top pub

Les élus de Mayotte interpellent l’Etat sur les meurtres de Petite Terre

Kamardine, Ali, Hassani, Mohamed Soilihi, Ibrahim Ramadani et Madi Souf

Dans un communiqué commun, les parlementaires et élus de Mayotte demandent au gouvernement d’agir après les meurtres du week-end.

Les grandes figures mahoraises seraient-elles aussi excédées que les habitants ? C’est en tout cas ce que laisse paraître un communiqué signé Mansour Kamardine et Ramlati Ali, députés, Abdallah Hassani et Thani Mohamed Soilihi, sénateurs, Soibahadine Ibrahim Ramadani, président du Conseil départemental, et Madi Madi Souf, président de l’association des maires de Mayotte.

Les six élus demandent de la sécurité, après les trois meurtres atroces de ce week-end à Petite Terre. Mais aussi une campagne de vaccination digne de ce nom, et des visites de ministres à Mayotte. Retrouvez le communiqué ci-dessous.

Articles associés