septembre 23, 2020

Top pub
Top pub

« Avoir un handicap ne doit pas nous obliger à rester chez nous »

19h05 :

Capture d’écran 2019-11-06 à 11.20.33

A l’occasion de la journée de rentrée de la nouvelle promotion du dispositif IEPH (Insertion à l’Emploi des Personnes en situation de Handicap), l’association Messo accueillait ce matin dans ses locaux ses différents partenaires. Cette année, ce sont 17 stagiaires en situation de handicap qui sont accueillis et deux formations leurs sont proposées. 

Soumaïla Hadia a 25 ans. A sa naissance, les médecins décèlent chez elle un léger retard mental. Elle fait ses premières années de scolarité à Mayotte, jusqu’en CE2. Face au manque de structures d’accueil sur l’île, ses parents l’envoient alors en métropole afin qu’elle puisse poursuivre sa scolarité. Ce n’est que l’année dernière que la jeune femme rentre à Mayotte. Et depuis cette année, elle est suivie par l’association Messo, structure créée en 2017 et qui agit pour favoriser l’insertion professionnelle des personnes porteuses de handicap.

Ce matin d’ailleurs, c’était la rentrée des classes pour Soumaïla et ses 15 co-stagiaires, qui suivront au choix deux formations pendant six mois : l’une d’agent administratif, l’autre, d’agent d’entretien et d’hygiène. « A Mayotte, c’est rare de trouver des établissements qui nous aident. Même si on a un niveau d’étude bas, le mieux c’est que la personne atteinte d’handicap puisse étudier », nous indique Soumaïla qui va suivre la formation d’agent d’entretien et d’hygiène. « Je suis contente et fière et je suis motivée pour qu’on puisse tous aller loin. Pour les gens, quand on a un handicap, on ne peut rien faire. Mais, avoir un handicap ne doit pas nous obliger à rester chez nous », ajoute-t-elle un grand sourire aux lèvres.

Plus d’informations demain dans votre France Mayotte Matin

Articles associés